//
you're reading...
Etudes / Studies / دراسات

Diplômes et inscriptions II

Je suis donc officiellement inscrite depuis quelques jours à l’Inalco. Et je retire ma précédente remarque sur l’aspect «inorganisé»* de cette école et de son site internet : mon inscription fut rapide et efficace.
Le site n’est pas très clair, j’ai donc envoyé mon dossier d’inscription au mauvais bureau, bref, mais les secrétariats ont toujours répondu à mes mails (le téléphone marche moins il me semble, mais j’imagine qu’ils doivent être débordés). Et donc me voilà inscrite en double cursus : Master LITTOR – Traduction des littératures et oralités version professionel, et un Certificat d’arabe oriental (dialecte égyptien et syro-libanais-palestinien).

Le master, d’après la plaquette de présentation, est pour moitié des cours en commun avec le master classique LCE Arabe, et pour moitié des cours spécialisés, du style «théorie de la traduction». La première année et le premier semestre de la deuxième année sont des cours, le dernier semestre doit, si possible, être un stage. A défaut, il faut assister aux Assises de la traduction à Arles. Ce serait bien de pouvoir faire les deux, mais j’imagine que trouver un stage en rapport avec la traduction littéraire ou ce qui peut s’en approcher ne doit pas être facile. De ce que je lis sur internet et de ce que j’entends, vivre de son activité de traducteur  littéraire c’est un peu comme être acteur de cinéma : beaucoup de motivés, peu d’élus … C’est aussi pour ça que j’ai concocté un plan B : un troisième cursus, en FLE (Français langue étrangère) par correspondance à la Sorbonne Nouvelle (Paris 3). Dans deux ans si tout va bien j’aurais toutes les chances de pouvoir subvenir à mes besoins !

En ce qui concerne l’autre cursus que j’ai pris à l’Inalco : le Certificat lui correspond à la première année de licence débarassée des «surplus» comme les cours d’anglais, d’informatique, d’ouverture dans d’autres langues ou aires culturelles … «Surplus» pour ceux qui ont déjà une licence ou qui ne comptent pas poursuivre en Master. Le Diplôme pratique correspond à la deuxième année et le Diplôme avancé à la troisième, toujours selon le même principe. Ce sont des diplômes spéciaux à l’Inalco, comme le Dulco avant le système LMD il me semble.
Je me suis donc inscrite en Certificat Arabe Oriental non pas dans l’optique d’ajouter ça au CV «pour faire bien», mais plutôt parce que je n’ai pas trouvé mieux pour apprendre décemment les dialectes qui m’intéressent : ce n’est pas très cher (moins de 200 pour l’année), et pour la timide que je suis le contexte de la fac – d’accord techniquement c’est une grande école – me rassure, et me forcera de toutes façons à m’améliorer à l’oral …
L’année que j’ai passée en Jordanie ne m’a pas suffi pour atteindre le niveau désiré en syro-libanais, et même si je peux suivre en gros les histoires de séries télé, j’ai encore d’énormes progrès à faire. J’aurais peut être dû m’inscrire en deuxième année directement, mais bon, je voulais limiter les complications, et les validations d’acquis pour sauter une année avaient certainement l’air compliqué …
Ah si je pouvais, je serais en quintuple cursus, au vu des possibilités de l’Inalco seul (hébreu, pashto, dialectes arabes du Maghreb, hindi, soureth, etc), sans même parler du reste des universités de Paris et environs dans les autres domaines qui m’intéressent (histoire et anthropologie).

En tous cas me voilà partie pour le monde de la traduction que je guette du coin de l’oeil depuis quelques années, en attendant de trouver le sujet de thèse de mes rêves qui me ferait rester en France pour de longues années de doctorat. Certaines cherchent le prince charmant, je cherche un sujet de thèse … Celui-ci me paraît tellement plus faisable que celui-là !

* je ne sais pas si ce mot existe dans le dictionnaire, mais pour le prof d’auto école de mon frère dans ma campagne profonde, oui.

Publicités

À propos de Luisa Noor

Graduate Student, Middle East fan ( yes, it does exist, and it's not even a sickness ), languages fan, traveller, future social anthropologist/ film-maker/ writer ... Etudiante, fan du moyen orient ( ben oui, ça existe aussi ), fan de langues, voyageuse, future anthropologue / réalisatrice / écrivain ...

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :