//
you're reading...
Langue(s) / Language(s) / لغات

Allez, un peu de pub pour le Pashto پښتو

Made in Inalco, l’enseignement du pashto se présente sous diverses formes, comme toutes leurs langues, mais visiblement ils sont les seuls en Europe à en faire des diplômes. On peut faire la licence complète (LLCA), ou comme moi, le Certificat, etc …

Alors quels cours ai-je, exactement, cette année ? Au vu de la masse insoupçonnable des effectifs des classes de pashto (je veux dire … On ne soupçonne pas leur existence tant ils sont peu !), je parie qu’un jour ce billet intéressera quelqu’un, un futur étudiant de l’Inalco qui comme moi, serait fasciné par cette langue. (Je bassine tout le monde avec l’arabe, mais j’aime aussi d’autre langues !)

On a trois cours de langue, qui se ressemblent un peu tous du fait d’être en très petit effectif avec deux profs seulement. Mais on avance très vite … Il y a un cours plus axé sur la grammaire, un autre plus sur la conversation, et dans tous on s’exerce à la traduction dans les deux sens, à l’oral surtout, ce qui est un plus par rapport aux cours d’arabe. Le fait que le pashto est surtout une langue orale explique cela (du moins est-il assez difficile de trouver des livres et des journaux en pashto en France …) mais plus encore les petits effectifs : pas besoin de séance spéciales en labo comme pour les «grosses» langues. Et donc au niveau du suivi par le prof, c’est l’idéal …

En ce qui concerne la langue elle-même : langue indo-européenne, écrite en caractère arabes modifiés, et d’abord assez complexe (la grammaire peut en faire flipper plus d’un, mais une fois digérée, rien de bien sorcier), mais j’avoue qu’avoir des bases en arabe aide beaucoup à assimiler une partie du vocabulaire, ainsi qu’en persan. Mais bon, la meilleure élève de notre classe est une française hispanophone, ça ne veut donc rien dire …

Il y a trois autres cours : un «islam et la pensée arabe», sur un an, qui donne des bonnes bases dans le domaine, un «histoire de l’Afghanistan», sur un an aussi, depuis les origines jusqu’à nos jours, ce qui est très volumineux (mais intéressant); et au premier semestre, géographie, et au deuxième, religions de l’Asie du sud-est.

Moi qui n’ait connu que les cours en gros effectifs (sauf peut-être l’arabe à Lyon II, du temps où Lyon II et Lyon III faisaient des licences séparées), je trouve ce mode en petit comité très agréable, ça se rapproche plus de ce que j’avais connu en Australie, loin de la rigidité traditionnelle des cours en France, façon «le prof parle, l’élève gratte en silence». Et au moment des examens, c’est encore plus drôle : c’est tout juste si les profs ne viennent pas « taper la causette » et s’assurer qu’on a pas besoin d’aide … ! Une fois de plus, l’avantage du petit effectif : les profs connaissent tes capacités, comment (et si) tu travailles, l’examen n’est donc qu’une formalité, parce que l’administration le demande.

A quoi peut servir le pashto, autre que pour son enrichissement personnel ? D’après la brochure de l’Inalco, à un tas de choses, surtout lorsque c’est combiné à une autre formation (comme la plupart des langues). Et puisque c’est une langue parlée par un relativement beaucoup de monde (Afghanistan, et un peu au Pakistan aussi), elle est nécessaire pour tout un tas d’ONG et d’organisations internationales …

Et il y a toujours le côté « comme dans les films » qui joue, car quand un prof raconte une anecdote, on a l’impression d’assister à un reportage télé ou une scène de film, puisque la langue implique d’elle-même de près ou de loin cette région du monde fort mouvementée, « au coeur de l’actualité » comme on dit … Avec l’avantage de leur regard posé et plus renseigné que la majorité des reportages et des films, bien sûr.

Publicités

À propos de Luisa Noor

Graduate Student, Middle East fan ( yes, it does exist, and it's not even a sickness ), languages fan, traveller, future social anthropologist/ film-maker/ writer ... Etudiante, fan du moyen orient ( ben oui, ça existe aussi ), fan de langues, voyageuse, future anthropologue / réalisatrice / écrivain ...

Discussion

23 réflexions sur “Allez, un peu de pub pour le Pashto پښتو

  1. Reste quand même que j’ai l’impression que les copieurs N&B de l’INALCO rendent les documents flous…soit ça, soit faut que je retourne chez l’ophtalmo. Ah et que le cours de géographie de l’Eurasie entièrement focalisé sur l’Iran, c’est un peu dommage quand on n’est pas inscrit en Persan. Mais entièrement d’accord avec toi sur tout ton post!

    Publié par Berenice | février 6, 2013, 23:28
  2. Bonjour! oui moi ça m’intéresse! merci pour ton blog, très intéressant! je suis une ancienne étudiante de l’Inalco et je voudrais savoir s’il existe des formations diplômantes genre D.U (diplôme d’établissement ou d’université) en pashto? je ne souhaite pas refaire une licence mais seulement acquérir une connaissance linguistique. merci de ton aide!

    Publié par Lilie | mai 14, 2015, 10:27
    • Ah je suis contente de voir que le pashto intéresse quelqu’un !
      Oui il existe la version du DU de l’inalco : le DLC (diplôme de langue et civilisation). C’est d’ailleurs l’option que j’ai pris, ce qui donne 6h de langue par semaine et 3 ou 4 de civilisation (qui est mine de rien nécessaire et complémentaire … et en petites classes, les cours sont vraiment intéressants !). Assez léger comparé à une licence mais il y a de quoi faire … et le fait de n’être que 2-3 en cours fait que l’on avance très vite, tant à l’oral qu’à l’écrit.

      Et n’hésite pas à me poser d’autres questions ! (d’ailleurs je me permets de en poser une : tu as étudié qu’elle langue à l’inalco ?)

      Bonne fin de journée !

      Publié par Luisa Noor | mai 17, 2015, 10:18
    • Ah je suis contente de voir que le pashto intéresse quelqu’un !
      Oui il existe la version du DU de l’inalco : le DLC (diplôme de langue et civilisation). C’est d’ailleurs l’option que j’ai pris, ce qui donne 6h de langue par semaine et 3 ou 4 de civilisation (qui est mine de rien nécessaire et complémentaire … et en petites classes, les cours sont vraiment intéressants !). Assez léger comparé à une licence mais il y a de quoi faire … et le fait de n’être que 2-3 en cours fait que l’on avance très vite, tant à l’oral qu’à l’écrit.

      Et n’hésite pas à me poser d’autres questions ! (d’ailleurs je me permets de en poser une : tu as étudié qu’elle langue à l’inalco ?)

      Bonne fin de journée !

      Publié par Luisa Noor | mai 17, 2015, 10:18
      • merci pour ta réponse c’est très sympa!!
        tu sais quand sont les inscriptions pour le DLC et combien ça coûte?
        j’avais contacté Monsieur Chiara qui m’a dit que comme j’avais une licence, je pourrai sans doute demander une validation! A suivre…
        et vous travaillez avec le manuel de pashto de l’asiathèque? ( Daniel Septfonds, Habib Kabir) Je vais l’acheter et l’apprendre avant septembre…
        j’avais fait du persan et après j’ai continué directement en Iran! oui moi aussi je suis une dingue ;-))))

        Publié par Lilie | mai 17, 2015, 12:02
      • Pour les inscriptions, c’est en meme temps que les licences (donc des debut juillet si je me souviens bien), et pour le prix, c’est a peu pres equivalent … Voire un peu moins cher (je n’ai absolument pas de memoire pour ce genre de details !). Je me souviens simplement que cette annee, n’etant pas boursiere, j’ai du payer plein tarif (200 et quelques de formation et 200 de secu).
        En tous cas je peux confirmer que si tu as une licence de persan de l’Inalco, tu pourras faire valider ton DLC en licence sans souci !

        Nous ne travaillons pas avec le manuel directement, par contre il est effectivement fortement recommande de le feuilleter assiduement … Si tu le demarres avant de commencer ta premiere annee, tu avanceras comme sur des roulettes !

        Et chouette pour le persan, c’est cool de savoir qu’il y a d’autres « dingues » 😉 , c’est en fait la prochaine langue sur ma liste, et j’avais commence a m’interesser a d’eventuels centres de langues en Iran (il est tres probable que je ne puisse pas retourner sur Paris) … Si tu as des idees ou des suggestions particulieres pour cette langue je suis preneuse ! (Pour l’instant je n’en ai que la methode Assimil !).

        En tous cas bonne soiree et bonne continuation ! (et desolee pour ce clavier anglais sans accent …)

        Publié par Luisa Noor | mai 19, 2015, 16:48
      • Bonjour!
        voici un article que j’avais écrit il y a qq années sur « apprendre le persan en Iran »
        http://www.teheran.ir/spip.php?article1703#forum26763&gsc.tab=0
        moi aussi je m’étais acheté la méthode Assimil! il y a aussi le manuel de persan d’Esmaili mais je le trouve moins clair…
        c’est vrai que Paris c’est là où l’on trouve le + de ressources, dur dur en province!
        l’Inalco devrait ouvrir une filière à distance, ça serait bien :-))))

        Publié par Lilie | mai 20, 2015, 07:47
      • Merci pour le lien ! Je viens enfin d’avoir l’occasion de le lire … Et vraiment, voilà qui me motive beaucoup. Je vais voir comment je pourrais « caser » un séjour là bas dans mes plans à venir … Merci 😉

        Publié par Luisa Noor | juin 11, 2015, 13:04
  3. Bonjour ,
    Première fois que je vois un français qui apprécie la langue pashto qui la connait meme. Je suis d’origine pakistanaise plus précisément de la région Khyber Pukhtoon Khwa où l’on parle le pashto je suis donc d’origine pashtoon . J’ai l’habitude de parler pashto avc ma famille à la maison mais aussi l’ourdou (une langue pakistanaise, la langue officiel du Pakistan ). Ce qui m’interreserais c’est de étudier à l’INALCO en faisant une licence et master LLCE (peut-être) car c’est les seuls formation que je connais où l’on étudie le pashto. Je sais déjà parler ce que je veux c’est en faire un métier (genre traductrice en pashto ou alors en ourdou ce suis serait cool c de faire les deux ) , est ce que tu saurais quelle formation faire ? Où connais tu quelqu’un ??
    Ce serait très aimable de me répondre
    Merci d’avance 🙂

    Publié par Aisha | octobre 31, 2015, 16:01
    • Bonjour !

      C’est vrai que les non-pashtounes sont rares à s’intéresser au pashto, et c’est bien dommage … Je trouve cette langue fascinante ! Malheureusement je ne peux pas continuer la licence cette année, mais j’espère pouvoir reprendre des cours dès que possible.
      En tous ton projet est solide : ourdou et pashto, il y a du travail à la clé ! Une de mes collègues avait trouvé du travail de traduction avant même de finir sa licence …
      Puisque tu parles déjà la langue, je pense que ce ne sera pas aussi dur pour toi que pour une non-pashtounophone comme moi, et là tu peux faire une doublie licence, ourdou-pashto. Beaucoup de cours de civilisation sont en commun entre les deux, donc tu n’auras pas deux fois plus de travail.
      Mais il sera peut-être plus simple de t’inscrire en licence LLCE dans l’un des deux (pashto par exemple), et tu t’inscris en DLC Ourdou (diplôme de langue et civilisation, comme ça tu n’as pas les options et autres cours annexes que tu auras de toutes façons dans la licence, et administrativement ça sera plus facile que la double licence où tu risquerais d’avoir des soucis à convaincre les secrétariats que tu fais la moitié des cours en doublon et qu’il faudrait faire valider ceux de la deuxième licence …).
      En tous cas le gros avantage des classes de pashto à l’Inalco est qu’il y a très peu de monde, les profs sont gentils, et on avance très vite !
      Je t’envoie quelques contacts par mp …

      Publié par Luisa Noor | octobre 31, 2015, 20:14
      • J’ai une petite question: C’est possible de faire la DLC en ourdou par exemple et en même temps faire la licence pashto ?? C’est ce que j’ai compris quand vous avez parler de la DLC

        Publié par Aisha | novembre 1, 2015, 07:33
      • Oui oui tout à fait possible ! Ca te fera un emploi du temps assez rempli, mais comme tu as déjà une connaissance de la langue, je ne pense pas que ça devrait poser trop de soucis. Tu risques en revanche peut-être d’avoir des chevauchements d’emploi du temps, si jamais il ont bougé les horaires … Mais rien d’ingérable.

        Publié par Luisa Noor | novembre 3, 2015, 11:01
      • Merci beaucoup de votre réponse

        Publié par Aisha | novembre 3, 2015, 17:40
  4. Chère Future (actuelle?) Mutarjama. Décidément je tombe sur votre blog à chaque fois que je recherche quelque chose d’un peu pointu sur l’Arabe, et il a été ces derniers mois une mine d’informations pour moi donc tout d’abord : MERCI : )

    Maman d’un enfant de quasi deux ans, prof de danse et musicienne, mais également linguiste (Licence d’Anglais et Italien en langue maternelle, j’ai également étudié le japonais en Master) je retrouve beaucoup en vous ma propre passion pour les langues, et l’éclectisme. Comme l’enfant va aller en crèche à la rentrée je compte étudier l’Arabe à l’INALCO à partir de la rentrée. Deux choix se présentent à moi : Le certificat en cours du soir, sur 2 ans, ou le DLC (je me suis rendue sur le site de l’INALCO pour me renseigner mais c’est déjà beaucoup plus flou en termes d’emploi du temps). Vu d’ici le DLC me semble plus « intensif » et diplômant, de plus on peut y apprendre l’arabe oriental contrairement au certificat, mais il faut vraiment que le volume horaire soit compatible avec mon emploi du temps. Je suis vraiment preneuse de votre retour d’expérience, je dois bientôt rencontrer mon conseiller Pôle Emploi pour un financement donc il faut que je me sois décidée. Bien à vous, A.

    Publié par Angelika | juillet 19, 2016, 13:02
    • Bonsoir chère collègue passionée des langues !
      Merci pour votre message … J’ai vraiment du mal à nourrir ce blog correctement, et malgré tout les gens continuent de le trouver intéressant, ça fait très plaisir.
      Pour ce qui est du Certificat vs DLC, il est vrai que les choses se joueront peut-être plus au niveau de votre emploi du temps car vous semblez déjà être très occupée (métiers et vie de famille), donc je ne sais pas ce qui serait préférable pour vous. Mais malgré tout, si vous le pouvez, je vous conseille le DLC. Le rythme sera plus soutenu certes (si je me rappelle bien, une bonne dizaine d’heures de cours par semaine ?), mais je le trouve plus intéressant en ce qu’il est plus complet : cours de langues, cours de civilisation, et bien sûr cours de dialecte.
      Si le dialecte n’est pas votre but premier et que vous avez peur de vraiment manquer de temps, le Certificat sera utile de toutes façons, mais le certificat est plus taillé pour les gens qui font un 35h « classique » et n’ont pas le choix que de suivre des cours du soir. Votre profil me fait plus penser à celui de mes parents (profs de musique) dont les emplois du temps étaient plus souples. Et comme votre enfant sera en garderie (et encore mieux si Pôle emploi peut vous financer), je pense que le DLC est mieux adapté, cela vaut le coup de le tenter.
      Et finalement pour ce qui est de la charge de travail aussi : du fait que vous parliez déjà plusieurs langues, donc une clairement non-indo-européenne avec un alphabet différent, je pense que le DLC sera juste un affaire de rythme à prendre …
      Bon courage à vous et tenez-moi au courant de ce que tout cela donnera !
      Et je vous souhaite un bel été !

      Publié par Luisa Noor | juillet 20, 2016, 17:17
      • Merci mille fois de ce retour. En effet, je pense que votre analyse est la bonne… Je pense également que compte tenu de mon envie d’application concrète de la langue, je serai frustrée de passer un certificat qui ne comporte pas de dialecte, et dont l’étude des sociétés moyen-orientales seraient absente… Savez-vous si les diplômes de formation initiale sont finançables par le Pôle Emploi? Je n’arrive pas à mettre la main sur l’info du coût de l’inscription pédagogique (j’ai bien trouvé ce document mais je ne sais pas à quoi rattacher le DLC http://www.inalco.fr/sites/default/files/asset/document/tarifsinalcode_2016-2017_3.pdf ) Encore merci, passez également un bel été, je vous tiendrai au courant avec joie !

        Publié par Angelika | juillet 21, 2016, 15:42
      • Pour ce qui est du financement par pôle emploi, je ne sais pas trop, mais je sais que beaucoup de choses sont possibles : en général si votre projet est convaincant, il n’y a aucune raison qu’ils ne financent pas au moins partiellement. Pour ce qui est des coûts de l’INALCO, il est vrai que ce n’est pas toujours clair. Mais d’après le lien que vous m’avez donné, si vous avez déjà une sécurité sociale (à mon avis c’est le cas, surtout si vous avez plus de 28 ans), vous n’aurez pas à payer les droits de sécurité sociale, ce qui fait : 250 € + 5,10 € pour le DLC (pour l’année). Cela couvre l’inscription administrative à l’Inalco, quant à ce qu’ils appellent inscription pédagogique, c’est un processus interne qui se fait ensuite une fois inscrite administrativement : cela consiste à choisir ses cours, ses horaires, signer encore plus de papiers, etc … (mais d’après mes souvenirs, ça n’implique pas de dépenses).
        Très bonne journée !

        Publié par Luisa Noor | juillet 22, 2016, 09:06
      • Hé bien c’est jouable!! 1400€ si c’est financé par Pôle Emploi contre 600€ par mes propres moyens. Ma dernière inquiétude concerne le besoin ou pas d’effectuer une année d’initiation au préalable, ce qui n’est pas faisable en ce qui me concerne… croisons les doigts!

        Publié par Angelika | juillet 23, 2016, 22:08
  5. Bonjour Luisa Noor !
    Waow ! Merci beaucoup pour ton blog ! C’est rare de trouver quelque chose sur le pachto à Paris ….Merci !!!
    J’ai une petite question, étant donné que tu as déjà donné beaucoup d’information sur l’article et en répondant aux commentaires précédent …. Je suis français mais d’origine pachtoune (d’Afghanistan) je parle le pachto mais évidemment j’ai des lacunes en grammaire (mes parents n’ont jamais pu être en mesure de me l’expliquer d’une manière logique … c’est tellement naturel de parler cette langue pour eux !) alors j’aimerais bien avoir ton avis pour savoir si les cours de pachto à L’inalco seront apte à me perfectionner dans cette langue sans le risque de « m’ennuyer » en cours … ?
    En résumé, je ne suis pas intéressé par les cours d’histoires etc …. mais seulement par le perfectionnement de la langue pachto.
    En te remerciant par avance de la réponse que tu apporteras 🙂

    Publié par Kader | mars 19, 2017, 01:11
    • Bonjour Kader !
      En retour ça fait toujours plaisir que les gens s’intéressent aux « petites » langues comme le pashto, mais je mets petites entre parenthèses car il y a quand même plusieurs dizaines de millions de pashtounophones à travers le monde …
      Et pour répondre à ta question, je pense que l’Inalco sera un très bon plan pour toi : les cours sont surtout axés sur la grammaire (mais ne sont pas du tout ennuyeux – avantage du côté petite classe avec peu d’élèves), et le manuel qu’ils ont édité sera un très bon outil pour toi aussi, en dehors des cours. En tous cas tu as bien de la chance de pouvoir entendre la langue chez toi, c’est tellement beau …

      Donc pour ton cas, plutôt que faire toute une licence (avec les cours transersaux et l’anglais etc en plus), tu peux faire juste le DLC (Diplôme de langue), cours de langue plus les cours de civilisation de base. Je sais que tu n’es pas intéressé par les cours d’histoire, mais si c’est toujours les mêmes profs que j’ai eu il y a quelques années, ça vaut vraiment le coup, même lorsqu’on connait déjà le côté civilisation.
      Ou alors tu peux te renseigner concernant le « Passeport Langues O » (je ne sais pas s’ils le font encore, ou sous une autre forme), qui consiste simplement en un genre de pass qui permet d’assister en auditeur libre aux cours que tu veux (donc cours de langue pure pour toi).

      En tous cas bonne continuation, et si tu vas à l’Inalco, j’espère que tu y passeras d’aussi bon moments que moi !
      Bonne journée à toi,
      L.N.

      Publié par Luisa Noor | mars 21, 2017, 09:52
      • Bonjour Louise !

        Je t’en prie, cela fait d’autant plus plaisir, de voir d’autres personnes d’origines non-pachtoune s’intéressées au pachto … une langue qui n’était, il y a une quinzaine d’années, pas à la porté des étrangers dû au manuel d’apprentissage introuvable en français (même en anglais) …

        Merci Louise, je suis bien d’accord… le pachto est une très belle langue 🙂

        Merci pour toutes les précisions que tu m’apportes, ton opinion est très utile: c’est exactement la grammaire qui me fait défaut bien que je n’y sois pas nul mais j’aimerais m’y perfectionner … et comme tu me confirmes que les cours sont centrés sur la grammaire, cela me va me convenir.

        Je vais me renseigner à L’Inalco concernant le DLC (Les dates de commencement et le prix …) et le « passeport Langues O » (qui à l’air d’une très bonne option pour moi ….) …

        A vrai dire, je suis seulement intéressé par la langue bien mais maintenant que tu mets l’accent sur ces cours et les profs qui semblent faire un travail fabuleux…peut-être que je devrais assister aux cours de civilisations 🙂

        Merci beaucoup Louise, je sens vraiment la nostalgie sur tes années passées à L’inalco ! ça fait plaisir de voir que tu as eu des moments qui sont devenus des souvenirs que tu chéries!

        Mille merci pour ta réponse et pour cet article sur le pachto,

        Kader

        Publié par Kader | mars 22, 2017, 01:41

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :