//
you're reading...
Uncategorized

Bourses arabisantes

La campagne des bourses arabisantes 2015-2016 est ouverte, et ce jusqu’au 4 mai !

Quelque soit votre filière d’études, si votre projet (recherche ou professionnel) a trait au monde arabe, c’est une année de bonheur et d’aventures qui vous attend :

http://www.campusfrance.org/fr/bourses-arabisantes

Les trois destinations sont : Egypte, Liban, Tunisie. Les trois programmes incluent des cours de dialectes des pays respectifs.

Egypte : plutôt pour débutants et faux débutants. Thèmes généraux de l’actualité et bases de la langue.

Liban : pour débutants « confirmés » à niveau intermédiaire. Accent sur l’aspect science politique et débats contemporains. Formation et terrain de rêve pour les futurs journalistes …

Tunisie : niveau intermédiaire. L’accent semble être plus mis sur la civilisation classique, l’étude de la langue de façon approfondie (on y envoie souvent ceux qui veulent passer le Capes et l’Agrégation). Petites classes, possibilité de choisir des cours à l’université de la Manouba directement.

Bon courage !

Publicités

À propos de Luisa Noor

Graduate Student, Middle East fan ( yes, it does exist, and it's not even a sickness ), languages fan, traveller, future social anthropologist/ film-maker/ writer ... Etudiante, fan du moyen orient ( ben oui, ça existe aussi ), fan de langues, voyageuse, future anthropologue / réalisatrice / écrivain ...

Discussion

9 réflexions sur “Bourses arabisantes

  1. Bonjour,

    J’ai découvert votre blog en même temps que mon début d’apprentissage, en septembre dernier. Merci pour ces articles que je dévore depuis, très stimulé. Je pense être arrivé au bout de chaque ligne. Mais je le relis souvent. il arrive à me remotiver quand j’ai envie d’abandonner. Merci infiniment pour le temps que vous avez pris pour partager votre expérience. C’est ce dont les débutants ont le plus besoin.

    Malgré tout je me pose encore des questions ! Notamment sur l’INALCO. Accepteriez-vous de m’éclairer ? Je n’ai pas trouvé les réponses. Merci infiniment et encore bravo pour votre blog.

    Publié par El Slimane | avril 22, 2015, 14:13
    • Bonjour !

      Je m’excuse pour le retard de ma réponse … je suis actuellement dans le sud de la Jordanie, dans le magnifique Wadi Rum et la connexion internet n’est pas brillante !

      Mais je suis tout à fait a votre disposition pour toutes questions sur l’inalco ou autre sujet concernant l’arabe …

      Et merci beaucoup pour votre commentaire, cela me fait plaisir de savoir que je n’écris pas mes articles complètement dans le vide ! Et je voudrais vraiment pouvoir en écrire plus souvent, il y a tant à dire …

      N’hesitez donc pas a me poser toutes vos questions, cela peut même me donner des idées de prochains articles !

      En tous cas gardez le cap, se décourager est normal, le principal est de retrouver la motivation le plus vite possible, et ne pas se prendre la tête … Profiter du chemin et ne pas trop se focaliser sur le but lointain.
      Et je vous souhaite une bonne journée !

      Publié par Luisa Noor | avril 26, 2015, 07:56
  2. Pas de problème, profitez bien de la Jordanie. Très beaux souvenirs de là-bas !

    En fait je suis un peu perdu avec l’INALCO. Je ne me satisfais plus du module de niveau de l’INALCO (60h l’année) ; j’aimerais passer à la vitesse supérieure dans mon apprentissage. Quelles sont mes possibilités selon vous ? J’imagine que je ne suis pas apte à entrer en Licence 1 ? Si sur un malentendu je passe ai-je une chance de suivre sachant que je suis aussi salarié à plein temps ?

    Autrement me recommandez-vous l’année d’initiation ? Mais celle-ci est faite pour les grands débutants n’est-ce pas ?

    Autre possibilité le CPLCO. Peut-on intégrer la 2ème année après 60h ? Avez-vous des échos du niveau des personnes qui sortent avec le CPLCO ? Peuvent-ils intégrer une Licence 2 par exemple ?

    Quid du DLC 1 ? Est-ce pertinent pour moi ? Il y a aussi des tests à l’entrée ? Ai-je eu une chance de l’intégrer avec 60h d’arabe ?

    Enfin, j’ai plus ou moins défini mon choix de dialecte, le syro-libanais. Je me pose alors la question d’en débuter l’apprentissage. La licence 1 ou le DLC 1 Arabe oriental sont ouverts aux grands débutants ? Est-ce prématuré de s’inscrire en dialecte quand on a seulement 60h d’arabe littéral ?

    Dernière question, the last but not least : Ya t-il un aménagement possible pour les salariés à plein temps en Licence 1 et en DLC 1 ? (par exemple être dans un groupe qui a souvent cours après 17h30).

    Je précise qu’en plus des cours j’essaie de travailler chaque jour avec d’autres méthodes (Harrap’s, méthode 90), de lire un texte et de discuter sur what’s app avec des amis arabophones. Bref je pense avoir à la fin de cette année universitaire un 60h amélioré si j’ose dire – si tant est qu’on puisse s’évaluer correctement, avec une langue aussi exigeante que l’arabe on apprend l’humilité !

    Désolé pour toutes ces questions, j’espère ne pas vous avoir noyé ! Merci d’avance pour vos lumières 🙂

    Bonne fin de séjour en Jordanie.

    Publié par El Slimane | avril 26, 2015, 19:19
    • Salam !

      Je vais essayer de répondre à vos questions … Je ne sais pas ce qu’est le module de niveau que vous suivez, mais 60h d’arabe « amélioré » comme vous dites me laisse penser à mon propre cas avant de commencer l’arabe à le fac : cela m’avait permis effectivement de sauter l’année d’initiation de la licence.
      Je supposerais donc que vous pour passer à la deuxieme année du CPLCO, ou la première année DLC/licence.
      (Par contre je ne suis pas sûre que le CPLCO donne accès à la licence 2 … Il vaut mieux se renseigner auprès du secrétariat ou d’un prof directement).

      Étant donné que vous êtes salarié, mais ne connaissant pas vos horaires ni s’ils peuvent être flexibles, je dirais de tenter le DLC plutôt que la licence, sauf si vous comptez continuer les études en master et que vous n’avez pas d’autre licence. Le DLC permet effectivement d’assister aux cours de langues et civilisation, et vous dispense des modules type anglais, ouverture sur autre langue, etc …( intéressants mais demandant du temps !).
      Vous pouvez ensuite contacter les profs pour les informez par exemple que vous serez dispense d’assiduité à cause de votre travail si les horaires ne conviennent pas, (mais il y a souvent beaucouo de groupes tard dans la journée), bien que cette solution demande de la motivation personnelle du fait qu’on ne soit pas présent en cours. C’est ce que beaucouo d’étudiants salariés font en tous cas …

      Pour le dialecte, aucun problème pour le commencer à votre niveau en DLC1, les cours sont faits pour être accessibles à tous y compris ceux qui ne savent pas lire l’arabe (dans ce cas on leur recommande de prendre un module en arabe classique), donc vous aurez un bon avantage …
      Et je pense de toutes façons que c’est une bonne idée d’apprendre le dialecte et le classique en même temps, les deux faces de la même pièce !

      Pour ce qui est des tests d’entrée, je n’en sais rien car je n’ai pas commencé ma licence à L’INALCO. Je sais que pour le dialecte il n’y en a pas, mais pour le classique ce serait logique. Vous aurez dans ce cas là réponse immédiate pour savoir si vous devez passer par l’année d’initiation ou pas (si cest le cas il faudra j’imagine prendre votre mal en patience pendant le premier semestre). Mais si vous vous préparez bien il n’y a pas de raisons …

      J’espère avoir répondu à peu près près vos questions, et tenez moi au courant de votre parcours … Ou d’autres questions 😉

      Bonne fin de journée !

      Publié par Luisa Noor | mai 17, 2015, 09:45
      • Un grand merci pour ces réponses ! J’ai des horaires qui me permettent d’arriver à l’inalco à 18h 18h30. Pour la L0 cela cadre bien. Il suffit juste de tenir dans la durée avec une semaine de boulot + 2 soirées avec 3 heures de cours… En revanche je ne sais pas s’il y a un groupe salarié pour le DLC. A la limite cela ne me dérange pas de le passer en CT et d’assister à quelques cours en posant quelques journées, bref d’y consacrer une partie de mes congés. Il faut juste que je lutte contre mon esprit cartésien qui veut tout maîtriser d’une chose avant de passer à une autre (« finir » l’arabe littéral avant de passer au dialecte). Sur cette question votre blog m’aide beaucoup !

        A propos des tests le professeur rédacteur de la méthode m’a envoyé gentiment les tests de l’année dernière. Je pense être capable de les réussir. Je m’attendais à plus dur. Mais je pense qu’il est important de ne pas brûler les étapes et cela ne peut être que bénéfique de revenir sur les bases en L0.

        Publié par El Slimane | mai 20, 2015, 09:26
  3. Magnifique blog que que je lisais et que j’avais perdu mais que j’ai reussi a retrouver.
    Je suis a un niveau intermediaire et je trouve que la difficultée est de garder le rythme et de ne pas oublier les regles de grammaire. L’apprentissage des nouveaux mots et leur conservation est aussi dur lorsqu’on ne parle pas souvent la langue.
    Je pense que je vais me lancer ds le manuel d’arabe moderne et assimil en meme temps histoire d’avoir de nouveaux mots de voc et une nouvelle aproche.
    Je souhaite a tous le monde un bonne aprentissage

    Publié par Issa | mai 18, 2015, 14:02
    • Merci pour votre commentaire !
      Oui le plus dur c’est de garder le rythme, mais pour ce qui est de la grammaire, il ne faut pas trop s’en faire une montagne … Ce qu’on ne comprend pas maintenant, sera compris plus tard. Je lis des livres couramment mais j’ai encore parfois du mal a dire si tel ou tel verbe est de la forme 8 ou 10 par exemple ! Il faut que la grammaire soit quelque chose qui accompagne et aide l’apprentissage a petites doses (sauf si on est un passione du sujet, j’en connais), mais pas en faire un osbtacle.
      Le plus important, c’est cet instant, chaque jour, ou on ouvre une page de manuel ou tout autre support d’apprentissage, et ne pas faire l’impasse, meme si ce n’est que pour faire 5 min de langue. C’est la seule regle d’or que je connaisse : une dose par jour, selon nos capacites, envies et besoins, mais une dose tout de meme !
      En tous cas n’hesitez pas a diversifier vos sources, tout est bon pour apprendre du vocabulaire en contexte …

      Je vous souhaite une bonne soiree (et desolee pour ce clavier anglais sans accent) !

      Publié par Luisa Noor | mai 19, 2015, 16:53
  4. Blog interessant, et motivation impressionante. Je vis depuis quelques annees en Egypte et je ne suis nulle part dans mon apprentissage de l’arabe, surtout que j’utilise presque essentiellement l’anglais et le francais ici. Mais depuis qq mois je m’y suis mis un peu plus serieusement, en essayant d’avoir des petites conversations en arabe et en etudiant a la maison l’arabe standard.

    Tu as l’air d’avoir un niveau assez eleve a l’ecrit, qu’en est-il a l’oral?

    En tout cas chapeau 🙂 et bonne continuation!

    Publié par John | mai 20, 2015, 21:12
    • Etre dans un pays arabophone, voilà une situation dont il faut profiter un maximum ! Même si, je l’imagine, une fois que la vie est installée en français et anglais, il est dur de changer les habitudes pour s’exposer à l’arabe : quand on sait que tout fonctionne bien avec le français et l’anglais, pourquoi se rajouter des efforts ?

      Etudier tout seul est une bonne idée (et c’est ma méthode de base), mais je vous conseille, d’apprendre à la fois l’arabe standard, dit classique, et le dialecte, surtout en Egypte où ils l’aiment tellement qu’il y a même un wikipédia en égyptien !
      De cette façon vous apprendrez la langue dans tous ses états … Pour le dialecte égyptien il y a beaucoup de méthodes disponibles, si vous voulez commencer seul, mais trouver des cours privés et peu chers reste très possible, et pour moi reste la meilleure solution, avant de plonger dans le bain de la vie en égyptien. Demandez par exemple dans les universités, dans les départements de langues, il y aura toujours des élèves intéressés par des échanges linguistiques ou pour donner des cours privés à prix raisonnables.

      Quand à mon niveau de langue, il est vrai que mon écrit surpasse mon oral, et cela est dû à mes intérêts, qui concernent plus l’écrit que l’oral (c’est d’ailleurs la même chose en français, je lis très vite mais je suis une quille lorsqu’on me demande un exposé oral !).
      Mais mon oral, après 2 ans ou plus passés dans des pays arabes, et à regarder des émissions ou des séries, est assez correct pour que je puisse comprendre presque tout ce qu’on me dit (je rate simplement quelques références culturelles, quelques vocabulaires très spécifiques, et quelques blagues), et pour que je puisse prendre part à n’importe quelle conversation (bien que je fasse encore pas mal de fautes, trop à mon goût).

      En tous cas j’espère que vous pourrez progresser et profiter de votre situation unique, cela vous apportera tellement d’enrichissement, à tous niveaux !

      Bonne continuation, et que votre apprentissage reste pour vous un plaisir !

      Publié par Luisa Noor | juin 4, 2015, 18:39

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :