//
Espagnol et Arabe – par Omar

Décris-moi brièvement ton profil : ce que tu fais dans la vie, ce qui t’intéresse, d’où tu viens … :

Je m’appelle Omar, j’ai 26 ans, je suis d’origine marocaine et je vis à Beauvais dans l’Oise. Je suis en Master 2 recherche à Paris 1 sur l’histoire d’al-Andalus (l’Espagne musulmane). Pour les curieux, mon sujet de recherche de cette année était « la partie du Muqtabis d’Ibn Ḥayyān consacrée à al-Ḥakam 2 : un traité de bon gouvernement ? ». En gros je travaille sur les différents traités de « bon gouvernement » (« comment le souverain doit gouverner ? », etc…) rédigés durant l’époque médiévale et en particulier dans la partie occidentale du Dār al-Islām.
En somme, ma vie n’est pas très folichonne, j’aime lire toutes sortes d’ouvrages (en réalité je préfère de loin ceux qui traitent de questions politique ou religieuse avec des concepts et tout et tout, tandis que les romans ne m’ont jamais intéressé).

Quelle(s) langue(s) as-tu appris(es) ? Quelles sont les raisons qui t’ont poussé à apprendre cette ou ces langue(s) ?

De par mes origines, je parle le tachelhite (une langue berbère parlée dans la région du Souss au Maroc), et je comprends vaguement l’arabe dialectal marocain. A partir du collège je me suis mis à l’allemand et à l’espagnol, et autant l’espagnol a été une réussite (je le parle couramment depuis mon Erasmus), autant mon allemand est une catastrophe (j’en ai fait durant 8 ans mais j’ai le niveau d’un grand débutant).
Plus tard, je me suis mis à l’arabe littéraire car en tant que musulman, ne pas pouvoir comprendre le Coran lorsqu’on le lit c’était un vrai problème. Je me suis donc mis à l’arabe « fusḥatique » et maintenant je pense avoir un assez bon niveau.
Par la suite, la langue anglaise est devenue une nécessité (mondialisation oblige), je fais donc de l’anglais depuis 2 ou 3 ans avec prof ou tout seul (les séries en vost m’ont vraiment aidé).
Enfin, j’ai fait un peu de latin lorsque j’étais en licence en vue d’un master recherche mais finalement la langue arabe était suffisante ^^

Et quelle est ta préférée, s’il y en a une ?

Je dirais l’espagnol, bien que l’arabe classique soit aussi très bien. On va dire que ma préférée c’est celle que j’utilise quand je lis un bouquin lol

Qu’est-ce qui t’intéresse le plus dans cette langue ? (que cela soit au niveau de la grammaire, de l’histoire, ou autre …)

Pour l’espagnol je dirai que ce n’est pas tellement la langue en elle-même (sa grammaire, etc.) qui m’intéresse, que le fait que c’est la première langue que j’ai apprise, j’ai donc une relation particulière avec elle.
Pour la langue arabe, je dirai que le fait de pouvoir lire et comprendre des choses écrites il y a 14 siècles est vraiment incroyable (je ne sais pas combien de langues vivantes peuvent s’en prévaloir). Le fait que cette langue soit basée sur un système de racines de trois lettres et plus est formidable pour les fainéants comme moi qui ne veulent pas toujours ouvrir le dico à chaque nouveau mot, il suffit simplement de le déduire.
Quoi dire de plus ? La langue est vraiment belle, surtout quand on la compare avec les dialectes arabes (du Maghreb notamment ^^).

Dans quel(s) pays et région du monde est parlée cette langue ?

L’espagnol est parlé en Espagne, en Amérique du sud et dans certains endroits en Afrique et en Asie.
L’arabe est parlé… dans le monde arabe…

Qu’est-ce que tu as découvert ou appris grâce à l’apprentissage de cette langue ?

L’apprentissage des langues m’a fait comprendre les règles de la grammaire française par effet rétro. J’ai donc récupéré les années de cours de français en primaire et au collège.
L’apprentissage des langues est aussi l’occasion d’apprendre une culture étrangère par la manière dont les idées sont formulées. D’ailleurs, je me suis toujours dit qu’une des raisons du retard du monde arabe est le fait d’avoir négligé l’apprentissage de l’arabe littéral, ce qui aboutit à penser dans une langue étrangère à sa propre culture (français ou anglais) et donc à un assujettissement culturel permanent.

As-tu une anecdote liée à ton apprentissage de la langue, et/ou à un voyage que tu aurais fait grâce à elle ?

Durant ma 3e année de licence d’histoire, j’étais en Erasmus à Séville. Là-bas j’ai rencontré beaucoup de sud-américains avec lesquels j’ai pu discuter de tout et de rien. C’était vraiment enrichissant parce que je n’avais jamais fait la rencontre de Mexicains, Colombiens, etc. et j’ai remarqué que leur culture ressemblait beaucoup à la mienne. Je ne sais pas si c’est une bonne nouvelle pour eux…

Les voyages : As-tu déjà voyagé dans le(s) pays parlant cette langue ?

Pour l’espagnol j’ai été un peu partout en Espagne (Séville, Cordoue, Grenade, Madrid, etc.) En revanche je n’ai malheureusement jamais été en Amérique du sud !
Pour l’arabe, en dehors du Maroc je n’ai jamais été dans un pays arabe mais j’ai peur que cela ne me serve pas plus que ça étant donné que personne ne parle l’arabe classique dans la rue. Quoi qu’il en soit, j’espère un jour visiter l’Egypte ou la Syrie.

Si oui : Avant d’y aller, qu’est-ce qui t’attirait particulièrement dans ce pays ? Qu’est-ce qui t’inquiétait ?

Ce qui m’attirait dans l’Espagne c’est de voir l’Andalousie dont tout le monde disait que c’était une très belle région, par contre l’Espagne avait dans mon entourage la réputation de ne pas être très accueillante. Après y avoir passé un an je peux dire que c’est complètement faux.

Après y avoir été, en quoi son expérience a changé tes suppositions ?

On a tous des préjugés et un avis sur tout (en tout cas c’est mon cas ^^), mais le mieux c’est encore d’aller sur place, d’éviter les « intermédiaires » (la télé, les ragots des gens, etc) et de se faire une idée par soi-même. A ce sujet, je peux dire que je suis très satisfait.

As-tu déjà vécu des “chocs culturels” ?

Quand je vais au Maroc je vis des chocs culturels tous les jours lol
Les gens peuvent avoir une manière particulière de manger, de parler, de se comporter mais ces « chocs culturels » m’ont rarement gêné. Au contraire, je pense que si on va à l’étranger c’est aussi pour faire la rencontre de modes de vie différents, sinon on reste chez soi.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :